liberté ouvrière

Alors que l’Espagne bat des records de chômage et d’expulsions, à Marinaleda, le chômage est à moins de 5% et tous les habitants sont propriétaires de leur logement contre un remboursement de quinze euros par mois. A la tête de ce village d’irréductibles, un maire qui est en train de devenir un exemple de rébellion pour des milliers d’Espagnols.

http://www.lesjoyeux.org/cinema-vendr…

Et aussi sur France-inter une émission de Daniel Mermet en juin 2011 :
http://www.youtube.com/watch?v=r8Jcmh…
“Pas de chômeurs, pas de promoteurs. Collectivisation des terres et des moyens de production. Et la démocratie, la vraie, la directe ! C’est tout ce dont nous parlons depuis fort longtemps. C’est ce dont parlent également les Indignés espagnols. Il y a un endroit où cela fonctionne depuis 1978. C’est le village de Marinaleda.”
Un reportage avec Antoine Chao – http://www.la-bas.org

“Marinaleda, un village en utopie”, le film de Sophie Bolze
http://rebellyon.info/Projection-du-f…

Le site de Marinaleda…

View original post 42 more words